>>Pablo Nemirovsky, De l’autre côté de l’autre côté, éd. Milena Paris. Rencontre à la Maison de l’Amérique latine, mercredi 14 décembre à 19h

13 décembre 2016
Auteur(e) : 
Paris, décembre 2016



DE L’AUTRE CÔTÉ DE L’AUTRE CÔTÉ
de Pablo Nemirovsky

Mercredi 14 décembre à 19h
Maison de l’Amérique latine
217 Boulevard Saint Germain, 75007 París

Présentation du livre en compagnie de l’auteur Pablo Nemirovsky avec Alicia Dujovne Ortiz, Alexandre de Nuñez et Renaud Boukh. Lectures : Ariana Saenz Espinoza et Sonia Nemirovsky.


Dessin de couverture : Ricardo Mosner et mise en page : Antonio Werli

L’autre côté de l’autre côté, est-ce bien par ici ? Où faut-il le chercher, tout près ou ailleurs ? Voici la question profonde, l’interrogation métaphysique que se posent et que nous posent les quatre protagonistes, ces presque frères qui un jour, au beau milieu des dictatures particulièrement sanglantes et absurdes des années soixante-dix, quittent Buenos Aires pour Paris via Montevideo avec de faux papiers.
Le nom inscrit sur leurs passeports, Longo, semble en dire long sur la signification de leur recherche où le loufoque se mêle au désespoir. Ce roman à clef n’est pas sans nous évoquer Adan Buenosayres de Leopoldo Marechal, où un groupe d’artistes parcourent les quartiers de leur ville à la poursuite de leur essence ultime, tout en philosophant avec de grands discours délirants, somptueux et ironiques, tout comme nos quatre Argentins égarés dans leur exil parisien.
Y a-t-il pire que l’exil ?
Dans ce roman à l’écriture étonnamment riche, drôle et créative, la réponse est oui : pire que l’exil est le « dés-exil », un retour à la folie qui guette dans leur terre d’origine les aventuriers de l’oxymoron, cet amour impossible entre des mots que tout semble opposer.
Alicia Dujovne Ortiz

Portrait Revista ñ  : Pablo Nemirovsky



La rencontre de 2011 pour SobreverboS et Soldado Rod AdloS

Article tiré du site : http://www.ameriquelatine.msh-paris.fr
Rubrique:  Brèves