>>Raphaël Krafft, Captain Teacher, éd. Buchet Chastel. Rencontre le jeudi 19 septembre chez Palimpseste

16 septembre 2013
Auteur(e) : 

Paris, septembre 2013



Jeudi 19 septembre à 19h

à la librairie Palimpseste, 16 rue de Santeuil, Paris 5e (face à Paris III)
rencontre avec Raphaël Krafft pour son livre
Captain Teacher
Une radio communautaire en Afghanistan
Préface de François Sureau
Date de parution : 19/09/2013


En décembre 2009, Raphaël Krafft s’engage dans l’armée française pour aider la Légion étrangère à créer une radio communautaire dans une région reculée d’Afghanistan. Pour cela, il est incorporé dans le 2e Régiment étranger d’infanterie.

Journaliste devenu officier de Légion, situation inédite, il observe les interactions de l’armée française et des Afghans. À Radio Surobi, voulue par la Légion comme une radio libre en langue pashtô, le capitaine Krafft devient « Captain Teacher » pour les Afghans qu’il forme au journalisme. La création de ce média leur permettra de libérer leur parole et d’offrir un nouveau regard sur leur pays.

Après le départ de la Légion, Raphaël Krafft, resté en Afghanistan, doit défendre la liberté éditoriale de Radio Surobi face à une armée française désireuse de la prendre en main. Son récit témoigne des paradoxes de la liberté d’expression en temps de guerre.

A écouter sur France Culture Afghanistan, guerre sans fin : Les Frères tristes. Un documentaire d’Aziz Rahman, Raphaël Krafft et Jean-Philippe Navarre.


Retrouvez Raphaël Krafft sur notre site avec La campagne à vélo, "un film de vacances" sur les français qui ont voté (ou pas) et Un petit tour au Proche-Orient


JPG - 29.9 ko
Ali Baba et les légionnaires du 2e REI devant le bunker de Radio Surobi



JPG - 17.9 ko
Le capitaine Negroni écoute les Pet Shop Boys dans la salle de rédaction de Radio Surobi. À droite, Aziz Rahman

Article tiré du site : http://www.ameriquelatine.msh-paris.fr
Rubrique:  Brèves