>>Sara Roumette, Cuba : histoire, société, culture, éd. La Découverte et Nancy Berthier, Fidel Castro, arrêts sur images, éd. Ophrys. Rencontre mardi 12 avril à 19h

26 novembre 2016
Auteur(e) : 
Paris, Place de l’Estrapade, avril 2011



Mardi 12 avril à 19h

à la nouvelle librairie El Salón del libro, 21 rue des Fossés Saint-Jacques. Paris 5e (Près du Panthéon).

Rencontre avec Sara Roumette pour son guide sur Cuba aux éditions La Découverte La critique du Monde, clic. Journaliste, l’auteur a vécu quatre ans à Cuba, où elle était correspondante permanente pour RFI et Radio France ; avec aussi Nancy Berthier, professeur à Paris IV, pour son ouvrage sur Fidel Castro, arrêts sur images aux éditions Ophrys.

L’intégrale à l’état brut - Radio Librería !


avec la participation de Joel Franz Rosell, Jean-Hugues Berrou, Liliane Hasson, Bertrand Rosenthal et le public de la librairie...


Sara Roumette & Nancy Berthier par Sonia Lambert


Sara Roumette, en voiture à Cuba avec Bertrand Rosenthal l’année dernière clic.



L’histoire de la « perle des Antilles » a connu bien des rebondissements, jusqu’à la révolution castriste, qui fascine et divise bien au-delà de ses frontières. Pourtant, le réel cubain est plus complexe que les visions partisanes qu’il suscite. L’État, omniprésent, réprime toute critique, et la crise née de la chute de l’effondrement du bloc soviétique a inauguré une « période spéciale » qui n’en finit pas de finir. Des réponses pragmatiques lui sont apportées, au cas par cas, mais le semblant d’ouverture économique s’accompagne d’un resserrement politique...
Prise au piège d’une véritable schizophrénie sociale, la population est partagée entre les rêves d’exil et le parti de vivre intensément le présent, notamment à travers la musique et la danse. Sans parler du cinéma, qui, bien que soutenu par le pouvoir, a conservé un certain esprit critique... Un livre indispensable, pour partir, sans naïveté, à la découverte d’un pays passionnant.



Honni ou adulé, Fidel Castro est l’une des figures de chef d’État du XXe siècle qui a cristallisé nombre d’enjeux propres au monde contemporain. À l’instar d’autres révolutions de l’histoire contemporaine, celle qui s’est imposée à Cuba à partir de janvier 1959 a mis à l’épreuve la réalité des « grands récits militants ». Le « grand récit militant », tel qu’il s’est incarné à Cuba, a pour pivot la figure de Fidel Castro. Son iconographie a joué un rôle fondamental dans la diffusion et la perception de la Révolution cubaine. De l’époque de la guérilla contre Batista, jusqu’à l’aube du XXIe siècle, son image s’est convertie en une véritable icône dont le sens a grandement évolué au gré des convulsions socio-politiques qui ont marqué le monde.

Article tiré du site : http://www.ameriquelatine.msh-paris.fr
Rubrique:  Les rencontres de la Librairie 2011. Radio Librería !