>>Mario Vargas Llosa, Nobel de littérature 2010

8 octobre 2010
Auteur(e) : 

Paris, Place de l’Estrapade, octobre 2010



Le comité Nobel récompense Mario Vargas Llosa pour « sa cartographie des structures du pouvoir et ses images marquantes de la résistance individuelle, la révolte et la défaite ».





Mario Vargas Llosa vient d’obtenir le prix Nobel de littérature. En l’apprenant, il a déclaré, modestement, qu’il s’agissait là avant tout d’un hommage à “la littérature sud-américaine”.

Le site officiel

A Paris, la Maison de l’Amérique latine consacre une exposition autour du livre La liberté et la vie de Mario Vargas Llosa. Du 14 septembre au 6 novembre, de 11h à 20h, 217, Boulevard Saint-Germain, Paris 7e.

Retrouvez à la Librairie El Salón del libro l’oeuvre en VO et VF
21 rue des Fossés St-Jacques, Paris 5e (près du Panthéon)


JPG - 99.9 ko
Librairie El Salón del libro

- La Guerre de la fin du monde (La Guerra del fin del mundo, 1981 - 1983 pour la traduction française)

- La Tante Julia et le Scribouillard (La Tia Julia y el Escribidor, 1978 – 1980 pour la traduction française)

- La Ville et les Chiens (La Ciudad y los Perros, 1963 – 1966 pour la traduction française)

- Pantaleón et les Visiteuses (Pantaleón y las Visitadoras, 1973 – 1975 pour la traduction française)

- Conversation à "La Cathédrale" (Conversación en La Catedral, 1969 – 1973 pour la traduction française)

- Lituma dans les Andes (Lituma en los Andes, 1993 – 1996 pour la traduction française)

- La Fête au Bouc (La Fiesta del Chivo, 2000 – 2002 pour la traduction française)

- Tours et Détours de la vilaine fille (Travesuras de la niña mala, 2006)

JPG - 71.8 ko
Mario Vargas Llosa - librairie El Salón del libro



BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE

Parmi les nombreux ouvrages de l’écrivain traduits en français (chez Gallimard), on peut citer :

- La Ville et les chiens (1966),

- La Maison verte (1969),

- Conversation à la cathédrale (1973),

- Les Chiots suivi de Les Caïds (1974),

- Pantaleón et les visiteuses (1975),

- L’Orgie perpétuelle (Flaubert et "Madame Bovary") (1978),

- La Tante Julia et le scribouillard (1980),

- La Demoiselle de Tacna (1983),

- La Guerre de la fin du monde (1983),

- Qui a tué Palomino Molero ? (1987),

- L’Homme qui parle (1989),

- Eloge de la marâtre (1990),

- Le Poisson dans l’eau (1995),

- Lituma dans les Andes (1996),

- Les Cahiers de don Rigoberto (1998),

- La Fête au bouc (2002),

- Tours et détours de la vilaine fille (2006).

Son prochain livre, El Sueño del Celta ("Le Songe du Celte") est consacré à l’Irlandais Roger Casement, qui dénonça les atrocités commises dans le Congo de Léopold II, ainsi que les violences faites aux indigènes du Pérou. Il sortira en novembre en espagnol et en français chez Gallimard en 2011.

Voici les premières pages de El Sueño del Celta.

PDF - 599.6 ko
El sueño del Celta

Article tiré du site : http://www.ameriquelatine.msh-paris.fr
Rubrique:  Brèves