>>Juan Carlos Mondragón, Passion et oubli d’Anastassia Lizavetta, éd. du Seuil. Rencontre le jeudi 11 mars à 18h30 à la Librairie !

10 mars 2010
Auteur(e) : 

Paris, février 2010



Rencontre avec Juan Carlos Mondragón à l’occasion de la parution de

Passion et oubli d’Anastassia Lizavetta , éd. du Seuil
traduit de l’espagnol (Uruguay) par Gabriel Iaculli

avec les lectures de Joaquina Belaunde (comédienne).

Jeudi 11 mars à 18h30
à la nouvelle librairie El Salón del libro
21 rue des Fossés Saint-Jacques. Paris 5e (Près du Panthéon).


L’intégrale à l’état brut - Radio Librería !


Extrait lu par Joaquina Belaunde - Radio Librería !


Anastassia Lizavetta, belle Uruguayenne de 32 ans qui appartient à la classe moyenne, travaille à la Caisse de crédit et vit dans une HLM confortable et moderne avec son époux et son fils, se saisit un beau matin d’un couteau de cuisine et, avant le petit déjeuner, assassine sauvagement son mari endormi. Après avoir refermé la porte de la chambre, elle décide de consacrer sa journée à être enfin elle-même. En reconstruisant minutieusement les douze heures de son errance dans la ville après le meurtre, son cousin tente de comprendre qui est véritablement cette jeune femme qu’il chérit et les raisons de son brutal passage à l’acte. Est-elle folle ? S’est-elle vengée d’un père qui l’a abandonnée ? A-t-elle obéi à des forces obscures qui se sont emparées de son esprit ? Ou s’est-elle insurgée contre la routine, l’ennui et la médiocrité de la vie qui ont détruit ses rêves de bonheur et ses illusions d’adolescente ?
Dans ce roman halluciné et audacieux, Juan Carlos Mondragón revient à sa ville de Montevideo et prend à l’envers la trame des histoires policières pour se faire complice des personnages féminins révoltés et fouiller sans concession les zones de notre imaginaire.



Article tiré du site : http://www.ameriquelatine.msh-paris.fr
Rubrique:  Les rencontres de la Librairie. Radio Librería en direct ! en 2010