>>Jorge Edwards, Le bon à rien de la famille, éd. Le Serpent à Plumes

22 juin 2007
Auteur(e) : 



Entre hôtels malfamés, salles de jeu, maîtresses en tout genre et maisons closes, Jorge Edwards raconte l’enfance de son oncle Joaquín Edwards Bello, fameux écrivain chilien qui évolue dans le Valparaiso du XIXe siècle, puis sa jeunesse en Europe.



Jorge Edwards
envoyé par Alexandre de Nunez


Nommé à l’ambassade du Chili à Paris pour y seconder Pablo Neruda, il est expulsé du corps diplomatique chilien à la suite du Coup d’Etat du 11 septembre 1973.

Son oeuvre est récompensée par le Prix national de littérature du Chili en 1994 et par le prestigieux Prix Cervantes en 1999.

Le bon à rien de la famille, éd. Le Serpent à Plumes, 2007
Traduit de l’espagnol (Chili) par Gabriel Iaculli

L’origine du monde, éd. Les Allusifs, 2002
Traduit de l’espagnol (Chili) par Émile et Nicole Martel



Le site Internet du Salon est un lieu d’échanges, nous attendons vos réactions et commentaires.

Pour envoyer vos textes au modérateur - Cliquez ici -


Article tiré du site : http://www.ameriquelatine.msh-paris.fr
Rubrique:  Archives