>>Geneviève Orssaud, Le roman argentin des années 1970 à nos jours, éd. Harmattan. Rencontre le jeudi 31 octobre à Palimpseste

26 octobre 2013
Auteur(e) : 
Paris, octobre 2013



Jeudi 31 octobre à 19h

À la librairlie Palimpseste, 16 rue de Santeuil, Paris 5e (face à Paris III) rencontre avec Geneviève Orssaud pour son livre

Le roman argentin des années 1970 à nos jours : les ombres portées de l’état d’exception

La littérature crée des univers autonomes dont l’impossibilité est le corps. Elle s’inspire néanmoins du réel. Et dans le réagencement qu’elle en propose, on peut trouver des traces de l’histoire. Le but de ce livre est d’étudier les apparitions de l’histoire dans la littérature argentine contemporaine.

En Argentine, dans la deuxième moitié du XXe siècle, les régimes militaires sévissent. Cette étude s’intéressera donc particulièrement aux différentes formes de témoignage que le roman argentin contemporain adopte afin de préserver la mémoire collective, pendant les faits, puis ultérieurement. On y verra aussi que la littérature peut être un espace de préservation de l’identité nationale, face à l’instrumentalisation de l’histoire par le pouvoir et à l’écriture conquérante de l’histoire par l’Europe.



Geneviève Orssaud est docteure en Littérature générale et comparée. Elle étudie l’influence de l’histoire et de la politique sur la littérature contemporaine en Argentine, ainsi que sur d’autres formes de fiction narrative telles que le cinéma et la bande dessinée.

Article tiré du site : http://www.ameriquelatine.msh-paris.fr
Rubrique:  Archives