>>Passions révolutionnaires, éd. de l’EHESS. Rencontre avec Gilles Bataillon. Mercredi 15 juin à 19h à la librairie.

15 juin 2011
Auteur(e) : 
Paris, Place de l’Estrapade, juin 2011



Mercredi 15 juin à 19h

à la nouvelle librairie El Salón del libro, 21 rue des Fossés Saint-Jacques. Paris 5e (Près du Panthéon).

Passions révolutionnaires . À travers le « Tri-continent » – espace latino-américain, Moyen-oriental et indien.
Avec l’un des auteurs, Gilles Bataillon, directeur d’études à l’EHESS .

L’intégrale à l’état brut - Radio Librería !


Avec la participation de Sophie Fisher (maître de conférences à l’EHESS), Paula Vásquez (EHESS) clic, Romain Drummond (portraitiste de la librairie) et le public de la librairie...


À travers le « Tri-continent » – espace latino-américain, Moyen-oriental et indien –, les trois auteurs interrogent le fait révolutionnaire. Comment comprendre les passions révolutionnaires ayant vu le jour hors du continent européen ?
Depuis la fin du XVIIIe siècle, l’Europe constitue le théâtre privilégié des passions révolutionnaires. Mais durant la même période, jusqu’aux événements qui marquent le début du xxie siècle, le monde non-européen résonne également d’attentes et de crises révolutionnaires. Comment comprendre les passions révolutionnaires ayant vu le jour hors du continent européen ? Dans quelle mesure ces expériences révolutionnaires ontelles été conditionnées par les matrices européennes auxquelles elles se référaient ? Ont-elles, à leur tour, donné naissance à des modèles exportables ? À travers le « Tri-continent » – espace latino-américain, moyen-oriental et indien –, les trois auteurs interrogent le fait révolutionnaire dans un dialogue constant avec le maître-livre de François Furet Le passé d’une illusion, rétrospective sur « l’idée communiste » publiée en 1995 peu après la chute du Mur de Berlin. Nationaliste, religieuse, prolétarienne, internationaliste, anticoloniale, ou simplement libertaire et égalitaire, vécue pacifiquement ou réprimée dans la violence : au-delà de cette diversité de forme, la révolution, son passé comme son avenir, s’avèrent néanmoins un analyseur de nos sociétés.

SOMMAIRE
Hamit Bozarslan – François Furet, le passé d’une illusion et l’énigme révolutionnaire
Hamit Bozarslan – Le Moyen-Orient : heurs et malheurs des passions révolutionnaires
Christophe Jaffrelot – Inde : la révolution introuvable ? Des révolutionnaires en quête de légitimité au pays de Gandhi (1895-1935)
Gilles Bataillon – Deux révolutions Cuba (1959) et Nicaragua (1979) : de la lutte contre le tyran à la dictature totalitaire

Article tiré du site : http://www.ameriquelatine.msh-paris.fr
Rubrique:  Les rencontres de la Librairie 2011. Radio Librería !