>>Rencontre autour du Mexique ! avec les éditions Lux. Mardi 11 mai à la Librairie

10 mai 2010
Auteur(e) : 

Paris, Place de l’Estrapade, mai 2010



Mardi 11 mai à 19h

En présence de l’éditeur Claude Rioux, rencontre avec plusieurs auteurs publiés chez les éditions Lux :
Laura Castellanos pour Le Mexique en armes. Guérilla et contre-insurrection (1943-1981) ;
Pierre Beaucage pour Corps, cosmos et environnement chez les Nahuas de la Sierra Norte de Puebla ; et Raquel Thiercelin, traductrice de Histoire de la Révolution mexicaine de Jesús Silva Herzog.

L’intégrale à l’état brut - Radio Librería !




Les Editions Lux et le Mexique
envoyé par Sonia Lambert




Le Mexique a connu un cycle quasi ininterrompu de révoltes armées et de guérillas au cours du XXe siècle. Qu’ils soient animés par la revendication de l’accès à la terre ou par l’idéal de la révolution socialiste, tous ces soulèvements ont entraîné la même riposte brutale des autorités : emprisonnement, torture, exécutions sommaires et disparitions forcées.

Le Mexique en armes est le premier livre qui offre une vue d’ensemble des mouvements armés de ce pays. Cet ouvrage rend compte de l’histoire de ces révolutionnaires qui, voulant prendre le ciel d’assaut, et ayant le plus souvent fini par connaître l’enfer de la répression, n’en ont pas moins incarné un exemple de courage et de dévouement. Basé sur des centaines d’entrevues effectuées par une équipe de chercheurs et rédigé avec finesse par Laura Castellanos, cet habile récit journalistique donne la parole aux acteurs, réchappe les témoignages et les documents, met de l’ordre dans l’histoire et fait comprendre les idées et la geste du Mexique rebelle, guérilléro, qui se lance dans la lutte armée parce que toutes les autres voies lui sont interdites.

Laura Castellanos est journaliste. Elle a notamment écrit pour les quotidiens mexicains La Jornada, El Universal et Reforma et pour la revue Gatopardo. Sa série d’entretiens réalisés avec le sous-commandant Marcos a été publiée sous le titre Corte de caja en 2008.



Au fil des pages de ce classique de la littérature mexicaine, Jesús Silva Herzog raconte, dans un style vif et enlevant, les principaux événements de la Révolution mexicaine (1910-1917), la première révolution sociale du xxe siècle. Œuvre trépidante faisant une large part aux intrigues et aux retournements qui l’ont ponctué, Histoire de la Révolution mexicaine retrace les faits et gestes des grands personnages de l’époque que sont les dictateurs Porfirio Díaz et Victoriano Huerta et les chefs révolutionnaires Francisco I. Madero, Venustiano Carranza, Álvaro Obregón, Pancho Villa et Emiliano Zapata. L’historien porte une attention particulière aux problèmes économiques et sociaux, notamment le partage des terres et la répression des grèves, qui ont poussé des millions de paysans et d’ouvriers mexicains à la révolte.

Jesús Silva Herzog (1892-1985), a été un témoin actif de la Révolution mexicaine en tant que journaliste, puis secrétaire d’un chef révolutionnaire. Il est par la suite devenu un universitaire, un diplomate et un homme politique respecté et a notamment participé, en 1940, à la nationalisation du pétrole mexicain sous la présidence de Lázaro Cárdenas. Immense succès populaire, son Histoire de la Révolution mexicaine, publiée au Mexique pour la première fois en 1960, demeure encore aujourd’hui une œuvre incontournable.



Cet ouvrage est la synthèse de plus de trente ans de recherches au Mexique et le couronnement d’une longue collaboration entre l’anthropologue Pierre Beaucage et une organisation autochtone vouée à la réappropriation de la culture amérindienne, le Taller de Tradición Oral. Cet ouvrage rend compte de l’élaboration, par les paysans nahuas, d’une forme complexe et durable de mise en valeur de leur environnement tropical de montagne. L’auteur insiste sur les systèmes de représentations qui intègrent les taxonomies de la faune et de la flore en instituant le corps humain en métaphore fondamentale du cosmos. L’importance de cet effort de systématisation apparaît clairement dans le contexte actuel, où les peuples autochtones revendiquent, comme partie intégrante de leur identité, une forme propre d’établir des relations avec l’environnement matériel et symbolique. L’ouvrage est enrichi d’une multitude de cartes, de figures, de tableaux et de photographies.

Pierre Beaucage a enseigné au département d’anthropologie de l’Université de Montréal et à l’Institut d’histoire et de science de l’Université de Valencia (Espagne). Il a effectué de nombreuses recherches dans les champs de l’anthropologie économique, de l’ethnohistoire et de l’ethnoscience. Il est également reconnu pour la constance et la profondeur de son engagement en faveur des droits des peuples autochtones des Amériques.

La page Internet de Cultura al día sur RFI de notre ami Jordi Batallé.

www.espanol.rfi.fr

Laura Castellanos 19’

Article tiré du site : http://www.ameriquelatine.msh-paris.fr
Rubrique:  Les rencontres de la Librairie. Radio Librería en direct ! en 2010