>>Roberto Juarroz, Poésie verticale, Points

2 décembre 2009
Auteur(e) : 

Paris, décembre 2009



Roberto Juarroz (né le 5 octobre 1925 à Coronel Dorrego dans la province de Buenos Aires, Argentine - mort le 31 mars 1995 à Buenos Aires) était un poète argentin, considéré comme un des poètes majeurs de ce temps, dont l’œuvre est rassemblée sous le titre unique de Poesía vertical. Seul varie le numéro d’ordre, de recueil à recueil : Segunda, Tercera, Cuarta… Poesía Vertical. Nul titre non plus à aucun des poèmes qui composent chaque recueil.



« Peut-être nous faudrait-il apprendre que l’imparfait est une autre forme de la perfection : la forme que la perfection assume pour pouvoir être aimée. »

Ce volume rassemble un choix de poèmes tirés des recueils I à X de Poésie verticale, l’oeuvre unique de Roberto Juarroz. C’est une poésie qui dérange nos certitudes et trouble par ses interrogations répétées. Une poésie dont Julio Cortázar a écrit : « Il y a longtemps que je n’avais pas lu de poèmes qui m’exténuent et m’exaltent comme ceux-ci », et Philippe Jaccottet : « Dès les premiers vers, on entend une voix autre, décidée, tranchante et rigoureuse. »

Traduit de l’espagnol par (Argentine), et présenté Roger Munier.

Article tiré du site : http://www.ameriquelatine.msh-paris.fr
Rubrique:  Les Poches