>>Gabriel García Márquez, Le Général dans son labyrinthe, Poche

25 août 2009
Auteur(e) : 

Paris, août 2009



8 mai 1830. Le général Bolivar, escorté de sa suite, quitte Bogota après avoir renoncé au pouvoir.

Il ne lui reste que quelques jours à vivre. Tout en descendant le fleuve Magdalena, le « Libertador » sud-américain revit ses combats, ses triomphes, ses démesures et ses échecs.

La Colombie, le Pérou, le Venezuela, l’Équateur, la Bolivie sont indépendants, mais son rêve d’unification du continent a échoué, miné par les rivalités et les trahisons.

Pour évoquer ce destin hors du commun, l’auteur de Cent ans de solitude, prix Nobel de littérature 1982, mêle la fiction à l’histoire, l’épopée au quotidien, la réalité au cauchemar.

Sous sa plume, le héros historique devient un symbole, celui de l’homme confronté à l’histoire et au temps en un duel prométhéen.



Traduit de l’espagnol (Colombie) par Annie Morvan.


Article tiré du site : http://www.ameriquelatine.msh-paris.fr
Rubrique:  Les Poches