>>Jaime Bayly, La nuit est vierge, éd. Adventice

8 janvier 2009
Auteur(e) : 
Paris, janvier 2009



Jaime Bayly, né en 1965 à Lima (Pérou), a fait irruption sur la scène littéraire hispanophone en 1994 avec son livre No se lo digas a nadie (Ne le dis à personne, Stock, 1996, épuisé), très bien reçu par la critique et grand succès de librairie. Il a ensuite reçu en 1997 le prix Herralde pour son roman La noche es virgen (La nuit est vierge) (Anagrama). Grand admirateur de Mario Vargas Llosa, il a publié en tout huit romans, dont les intrigues se passent pour la plupart à Lima. Journaliste de télévision réputé pour ses interviews incisives, il a travaillé comme présentateur à Lima, à Saint-Domingue et à Miami.


Isabelle Gugnon
envoyé par Alexandre de Nunez


Issabelle Gugnon est traductrice. Elle travaille avec les plus grands éditeurs littéraires français. Elle a traduit entre autres Rodrigo Fresán, Marcelo Birmajer, Fogwill, Liana Bodoc, Juan de Recacoechea, Carmen Posadas, Alonso Cueto...


Gabriel Barrios vit à Lima mais part de temps en temps à Miami pour faire du shopping. Il est le fils maudit d’une famille bourgeoise et une vedette de la télévision. Les femmes ne le laissent pas indifférent mais il est plutôt attiré par les hommes. Un jour, il fait la connaissance de Mariano, le chanteur d’un groupe peu connu qui lui rappelle Bono, le leader de U2. Prix Herralde 1997.



Retrouvez ici un exemple de l’émission El Francotirador animée par Jaime Bayly au Pérou.




Article tiré du site : http://www.ameriquelatine.msh-paris.fr
Rubrique:  Brèves